Portail Informatique + amitiés & humours de 7 à 77 ans & ad vitam eternam
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand les socialistes réécrivent le dictionnaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Pile
Noble Sage
Noble Sage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13672
Age : 72
Localisation : Versailles
Pays : France
sangliers : 16689
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Quand les socialistes réécrivent le dictionnaire   Mer 29 Jan - 23:44

Ça ne plaira pas forcément à tout le monde mais baste ; ces choses doivent être dites.

Par Sébastien Le Fol
Il est un domaine dans lequel ce gouvernement fait preuve d'un réformisme effréné : celui de la langue, comme le montre Michel Schneider dans une chronique décapante publiée dans Le Postillon du 30 janvier. Incapable d'"inverser la courbe du chômage" et d'endiguer la montée de la délinquance, le pouvoir tente de minimiser la réalité, sous des termes rassurants : "Pacte de responsabilité", "observatoire des contreparties", "faire France"...

La droite avait inventé la "croissance négative", la gauche sort de son armoire magique le "redressement productif". Particulièrement féconde, la novlangue socialiste, pardon "social-démocrate", ne sert pas seulement à cacher la misère. Elle fait aussi fonction de projet idéologique. Le débat sur le projet de loi sur "l'égalité femmes-hommes" en a été la démonstration. Selon le principe que les mots charrient des valeurs (le plus souvent rétrogrades), en modifiant leur sens on parviendra donc à changer la réalité et donc l'homme. Nos nouveaux doctrinaires connaissent leur George Orwell sur le bout des doigts. Sauf que, comme l'explique Michel Schneider, "cette langue d'État n'est pas comme celle de 1984 le masque d'une double pensée, mais le révélateur d'une pensée zéro."

Sous l'impulsion de Najat Vallaud-Belkacem, la Torquemada radieuse, ils ripolinent nos dictionnaires. Voici l'école maternelle rebaptisée "première école". Une femme n'est plus enceinte mais "en état de grossesse médicalement constaté". Il n'est plus question de donner aux élèves la même éducation, mais de "bâtir du commun". Bienvenue dans le meilleur des mondes : un sous-ensemble flou et fou. Celui où nous sommes tous invités à penser "ensemble" comme des moutons.

À lire dans Le Point n° 2159, en vente jusqu'au mercredi 5 février

Source : ICI.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand les socialistes réécrivent le dictionnaire   Jeu 30 Jan - 1:02

Certains de ces supers diplômés feraient bien de faire un stage de vraie vie dans la peau d'un smicard(e) pendant 6 mois et ensuite on verrait s'ils ont encore envie de changer les mots du dictionnaire.

Où est la réincarnation du Général.

 gondole 
Revenir en haut Aller en bas
Pile
Noble Sage
Noble Sage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13672
Age : 72
Localisation : Versailles
Pays : France
sangliers : 16689
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Quand les socialistes réécrivent le dictionnaire   Jeu 30 Jan - 1:19

Filon a écrit:
Certains de ces supers diplômés feraient bien de faire un stage de vraie vie dans la peau d'un smicard(e) pendant 6 mois et ensuite on verrait s'ils ont encore envie de changer les mots du dictionnaire.

Où est la réincarnation du Général.

 gondole 

Lorsque j'arpentais les couloirs de l'Assemblée Nationale, j'étais effaré devant le langage des technocrates énarques bardés de diplômes (les conseillers).
Pour eux, l'Économie se limitait aux grandes entreprises pour lesquelles le gouvernement nommait les dirigeants... énarques ou "X", comme eux.
Les PME/PMI et les artisans n'étaient qu'une variable d'ajustement. Mon père, qui les avait fréquenté avant moi, m'avait prévenu.
Je me souviens très bien de Pierre Chiquet, à l'époque où l'on m'avait demandé de diriger le développement du char Leclerc tropicalisé ; un "X" à la tête d'une des plus grandes industries de l'armement français. Un désastre ! L'acompte de 12 milliards de francs de l'époque, payé par Abu-Dhabi, a été investi dans............ l’immobilier !!!!! et englouti.
Un "X" (polytechnicien) est un technicien et un matheux, pas un économiste.
Et que dire d'un de mes "collègues" de l'UMP qui, un jour que j'avais fait une remarque judicieuse à la tribune à propos du système judiciaire, voulait me faire nommer à la tête de........ la commission à la Justice de l'UMP !!!!!!!!!!!!!!!!! Moi ! Un ingénieur de formation ! gondole 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les socialistes réécrivent le dictionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les socialistes réécrivent le dictionnaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coupure gps quand on appuie sur Système
» avoir l'iPhone au prix idéo quand on a déjà la Bbox!
» Quand faire la portabilité de son n°
» Ecran noir quand j'allume ma session .[résolu]
» Le "qu'en" le "quant" et le "quand"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE VILLAGE DES GAULOIS :: Au Village on discute de tout et de rien ,en toute bonne entente :: Tutti Quanti-
Sauter vers: