Portail Informatique + amitiés & humours de 7 à 77 ans & ad vitam eternam
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Partir..." de Tahar Ben Jalloun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brucette74
Noble Dame du village
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15753
Age : 64
Localisation : Haute-Savoie
Pays : FRANCE
sangliers : 14654
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: "Partir..." de Tahar Ben Jalloun   Sam 19 Jan - 14:26

Je viens de finir ce roman (plein de poésie, de sensibilité et de violence) et je voulais vous en faire partager les dernières lignes qui m'ont touchée...

"Au moment où l'homme-arbre ou l'arbre habité par un homme s'apprête à monter dans le bateau, surgissent deux agents de la Guardia Civil qui l'en empêchent.
- Halte-là ! Tu te crois où ? Dans un zoo ou un cirque ? Tes papiers !

L'arbre se secoue, des feuilles tombent de ses branches, ce sont des feuilles encore vertes, des cartes d'identité de plusieurs pays, des cartes de toutes les couleurs, des passeports, des papiers administratifs et quelques pages d'un livre écrit dans une langue inconnue. De ces pages, des milliers de syllabes sortent soudain, volent en direction des yeux des agents et finissent par les aveugler. Puis les lettres forment ensemble une banderole sur laquelle on peut lire "La liberté est notre métier." Sans attendre la réponse des agents, l'arbre monte dans le bateau et vient s'installer aux côtés de Don Quichotte, à qui le capitaine demande à voix basse qui est ce personnage.
- Lequel ? Celui dans l'arbre ou celui dans le cercueil ?
- Non, celui dans l'arbre. Le cercueil, mes hommes vont le monter. On doit le livrer aux autorités à notre arrivée, comme comme je n'ai aucune idée du temps et encore moins de l'espace, je ne peux rien garantir. Alors dites-moi qui se cache derrière cet accoutrement.

- Il se fait appeler Moha, mais avec lui rien n'est jamais sûr. C'est l'immigré anonyme ! Cet homme est celui que j'ai été, celui qu'a été ton père, celui que sera ton fils, celui que fut aussi, il y a bien longtemps, le Prophète Mohammed, nous sommes tous appelés à partir de chez nous, nous entendons tous l'appel du large, l'appel des profondeurs, les voix de l'étranger qui nous habite, le besoin de quitter la terre natale, parce que souvent, elle n'est pas assez riche, assez aimante, assez généreuse pour nous garder auprès d'elle. Alors, partons, voguons sur les mers jusqu'à l'extinction de la plus petite lumière que porte l'âme d'un être, qu'il soit d'ici ou d'ailleurs, qu'il soit un homme de Bien ou un être égaré possédé par le Mal, nous suivrons cette ultime lumière, si mince, si fine soit-elle,

peut-être que d'elle jaillira la beauté du monde,
celle qui mettra fin à la douleur du monde."

J'espère que ce passage vous incitera à lire ce magnifique roman qui interpelle sur l'immigration, le pourquoi du partir ailleurs, à n'importe quel prix, au risque de sa vie, les sacrifices et les conséquences souvent dramatiques que nous connaissons...
(J'avais également lu du même auteur, "La nuit sacrée.")
Revenir en haut Aller en bas
Pile
Noble Sage
Noble Sage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13517
Age : 70
Localisation : Île de France
Pays : France
sangliers : 15536
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: "Partir..." de Tahar Ben Jalloun   Sam 19 Jan - 16:17

Merci MC.
(d'autres paroles seraient inutiles)
Revenir en haut Aller en bas
 
"Partir..." de Tahar Ben Jalloun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est-il possible de créer son propre dossier POI à partir des "favoris" ?
» [RESOLU] "Symbiose" entre SoftwareZator et site web....
» probleme desinstallation "favorit" (résolu)
» Problème avec roll over qui "clignote"
» [Annulée] Une sorte de "tableau" dans un Message

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE VILLAGE DES GAULOIS :: Au Village on discute de tout et de rien ,en toute bonne entente :: Tutti Quanti-
Sauter vers: